Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

OSTÉOPATHIE

L’ostéopathie consiste à diagnostiquer et traiter manuellement les restrictions de mobilité du corps humain qui peuvent entraîner des troubles fonctionnels pouvant perturber votre état de santé. L’ostéopathie considère l’individu dans sa globalité et s’appuie sur une connaissance approfondie de l’anatomie, la physiologie et la pathologie.

L’ostéopathe cherche la cause de votre douleur, c’est-à-dire qu’il ne limite pas son raisonnement à la zone qui vous fait mal mais prend n compte toute votre histoire, votre corps et votre esprit pour comprendre les mécanismes qui font que la douleur se manifeste à cet endroit. De cette manière, il saura vous apporter un traitement ostéopathique construit et efficace.

Pourquoi consulter ?

L’Ostéopathie peut soulager de nombreux maux. Elle est indiquée pour divers motifs de consultation :

  • Le système digestif :
    • Troubles de la digestion et du transit: constipation, diarrhée, ballonnement, RGO…
    • Troubles de l’absorption: difficulté à digérer certains aliments, carences en vitamines…
  • Le système nerveux et vasculaire :
    • Troubles du sommeil, apnée du sommeil, état d’anxiété, stress, fatigue…
    • Problèmes de retour veineux, jambes lourdes, varices, hémorroïdes…
    • Névralgies (sciatalgies, cruralgies, méralgies, névralgie pudendale, névralgie cervico-brachiale, inter-costale, névralgie d’Arnold…)
    • Engourdissement et fourmis dans les mains, les pieds.
    • Migraines, céphalées.
  • Le système urinaire et gynécologique:
    • Troubles urinaires : incontinence urinaire, infections à répétition (cystites…)
    • Troubles du cycle: règles douloureuses, aménorrhée, dysménorrhées, rapports douloureux…
    • Troubles de l’érection ou de la miction chez l’homme (d’origine mécanique)
    • Troubles ORL : sinusites chroniques, asthme, allergies , bronchites chroniques, rhinites chroniques, pseudo-vertiges, acouphènes, bourdonnements, troubles dentaires…
  • Séquelles de traumatismes :
    • Accident de la voie publique
    • Chute sur la tête, le dos, les fesses (coccyx…)
    • Suites d’entorses ou de fractures
    • Suites d’accouchement
    • Suites de chirurgie

Pour qui consulter ?

de la naissance à 110 ans.

Quand consulter:

Quand on a mal ( ”faux mouvement”, traumatisme, accident…) et aussi et surtout quand tout va bien (tous les 6 mois) pour faire du préventif (une révision), pour être toujours en forme.

A chaque-fois que l’on se fait une dysfonction, quelle soit d’origine traumatique, ou psychologique (l’impact psychologique a autant d’importance sur le corps que le choc physique), le corps compense mais ne corrige pas. Il arrive un moment où le corps ne peux plus compenser, et c’est là que les douleurs arrivent sans qu’il y ai de notion de traumatisme récent.

Quelles méthodes, quelles techniques?

L’ostéopathe été formé à différents types de techniques et saura les adapter selon vos demandes et surtout selon vos besoins. Chaque technique est effectuée de manière précise et dans le soucis de respecter le confort et la sécurité du patient.

Voici les différents types de techniques (liste non exhaustive)

Techniques articulaires :
– Ces techniques sont destinées notamment aux articulations et aux muscles et permettent de travailler des chaînes musculaires déséquilibrées ou ce qu’on appelle des dysfonctions articulaires (« blocages articulaires »).
– Les manipulations articulaires, rapides et indolores, peuvent se solder par un petit bruit (« crack »). Les techniques myotensives demanderont la participation active du patient qui effectuera des contractés-relachés, rythmés et guidés par le praticien.

Techniques fonctionnelles :

Ces techniques consisteront en des mobilisations douces en demandant ou non la participation du patient par la respiration. Souvent, le thérapeute peut garder les mains au même endroit jusqu’à ce qu’il sente que la structure en dysfonction a été libérée.

Techniques viscérales :

Ce sont des techniques qui demandent une palpation en profondeur de l’abdomen ou du pelvis pour être au plus proche des organes que contient notre corps et pouvoir par des techniques douces, aidées de la respiration du patient ou non, libérer les tensions présentes.

Techniques crâniennes :

Le thérapeute posera ses mains sur votre crâne et effectuera des points de pression en divers endroits pour libérer des zones importantes du point de vue neurologique ou vasculaire par exemple.

Plusieurs types de techniques peuvent être utilisés dans la même séance et c’est cette richesse d’outils au service d’un diagnostic ostéopathique précis qui fera l’efficacité du traitement.